La forêt tempérée humide des Dandenong Ranges

La nature est tellement différente en Australie, j’ai l’impression d’avoir tout à réapprendre. Du coup, je me lance aujourd’hui dans une nouvelle section, sur le blog, pour vous parler de mon nouvel environnement, sa beauté et (parfois) ses risques.

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes

Bienvenue dans les Dandenongs !

Depuis quelques mois, le Little Boy in Boots et moi-même nous nous sommes installés dans les Dandenong Ranges, une petite chaîne de « montagnes » tout à l’est de la ville de Melbourne. Montagne est certainement un bien grand mot, j’appellerais plutôt cela des collines, car avec le Mont Dandenong culminant à 633 mètres, nous sommes loin des Alpes européennes ! C’est un coin du Victoria vraiment particulier, avec une personnalité bien à lui, on est totalement sous le charme, malgré un hiver un peu maussade et un printemps carrément mauvais ! On lui pardonne bien aisément son climat un peu frais comparé au reste de l’Etat (nous avons en général entre 3 et 5°C de différence avec Melbourne City), car ici nous sommes plongés dans la nature et c’est elle qui dicte ses règles.

Pour notre article sur la dernière tempête en date, par ici !

Le parc national des Dandenong Ranges est installé sur un volcan (endormi depuis 200 000 ans), où à présent la forêt tempérée humide (rain forest en anglais) s’épanouit pleinement, avec une densité très impressionnante pour la petite Européenne que je suis. J’avoue que je n’avais jamais vu ce type de forêt avant dans ma vie, et je suis certaine que c’est le cas pour vous aussi ! Donc aujourd’hui j’ai bien envie de partager quelques images et quelques recherches que j’ai pu mener pour comprendre un peu mieux ce bout de nature sauvage située à quelques kilomètres seulement de ma maison.

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes


Le point sur la forêt tempérée humide : Il s’agit d’un type de forêt que l’on trouve essentiellement dans le sud-est de l’Australie (et ailleurs dans le monde), et qui  prospère grâce aux conditions climatiques qui règnent dans cette région : des précipitations abondantes, la proximité avec la mer qui adoucit le climat, des brouillards océaniques qui s’installent sur ces zones en été, ce qui régule la température, et enfin la présence de montagnes non loin de la côte.


Une végétation unique

Il y a quelques jours, le Little Boy et moi nous sommes allés nous promener à Grants picnic ground, situé sur Monbulk road, entre Belgrave et Kallista. C’est un endroit très populaire, plein à craquer les week-ends et les jours fériés, débordant d’enfants et d’oiseaux en tout genre, en quête d’un bout de pain sec et autres. A force de voir tout le monde s’arrêter, nous avons décidé de faire de même pour y jeter un oeil (après tout, cela fait six mois que nous habitons ici, il était temps !).

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes

Monbulk road est une route absolument magique. Je l’emprunte plusieurs fois par semaine pour aller faire mes courses (je sais, c’est d’un trivial !), et à chaque fois je ne peux m’empêcher d’être fascinée par les fern gullies (littéralement les ravins de fougères) qui la longent, ces gigantesques fougères (en botanique, on appelle cela des fougères arborescentes, tree ferns en anglais) qui nous dépassent de plusieurs mètres et s’enfoncent dans des profondeurs que l’on a un peu de mal à estimer à cause de la densité de la végétation.

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes

Autour d’elles, des eucalyptus géants (l’Eucalyptus regnans, mountain ash en anglais), hauts de parfois 70 mètres, dominent les buissons et les fougères. La forêt humide fonctionne par strates, du sol jusqu’à la canopée, où les arbres les plus grands parviennent à percer la mêlée pour accéder aux rayons du soleil. Au sol, les feuilles mortes et écorces nourrissent la tourbe et leurs voisins, dans un cycle de renaissance parfaitement huilé. C’est une sorte de bazar sans une fausse note, dans lequel le néophyte se perd quelque peu, entre les lianes qui pendent des arbres, et les herbes hautes qui escaladent les troncs, jusqu’à former de petites pyramides entremêlées : ce sont des Tetrarrhena juncea, les snacks préférés des wombats, aussi appelés forest wire grass (je n’ai pas trouvé leur nom en français). Ce qui est vraiment fascinant, c’est que comme la mousse ou le lichen, ces plantes s’installent allègrement sur les autres, jusqu’à les recouvrir. C’est une façon pour elles d’accéder à une autre couche de la forêt et surtout à plus de lumière !

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes


L’Eucalyptus regans en bref : originaire de l’Australie, il est l’un des plus arbres au monde (le plus grand en vie actuellement mesurant 99 mètres de haut, en Tasmanie). C’est un persistant, il garde ses feuilles toute l’année. Son tronc est droit, gris et lisse, et il perd son écorce à intervalles réguliers (Note personnelle : ce qui est un peu agaçant quand vous en avez un qui trône dans le jardin !).


The Little Girl in Boots vivre en Australie Melbourne expat expatrié expatriation météo tempête Victoria

Une faune à protéger

De nombreux animaux vivent dissimulés à l’ombre des eucalyptus et des fougères géantes. A Belgrave, il n’y a pas loin à aller pour voir des ornithorynques (on en trouve par exemple dans la réserve du Lake park, à deux pas de chez nous),  des wallabies des forêts, des wombats… et surtout des quantités d’oiseaux. On trouve des oiseaux-lyres (nous devons certainement retourner nous promener à des heures plus favorables, car pour le moment nous n’en avons pas croisés), et de (très) nombreux cacatoès (plus précisément des cacatoès à huppe jaune, sulphur-crested cockatoo en anglais), ces grands perroquets blancs à crête jaune qui poussent des cris particulièrement désagréables le matin et le soir !

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes

Je suis toujours totalement fascinée par les petits rosellas (perruches en français) au plumage rouge et bleu qui s’envolent dans mon jardin. Les rosellas sont des perroquets australiens (les rouges sont appelés des crimson rosellas), que l’on trouve dans le sud-est de l’Australie, en général dans des zones boisées. La plupart d’entre eux sont assez timides, mais parfois certains s’approchent des humains ! (On pourrait avoir un petit quelque chose à grignoter, n’est-ce pas ?)

The Little Girl in Boots Blog Australie français vivre en Australie Nature Australienne forêt tempérée humide Dandenongs Ranges Grant's picnic ground Belgrave Monbulk road Kallista rosella cokatoo espèces natives australiennes

Malheureusement, la forêt tempérée humide est sujette à de nombreuses menaces, l’homme étant la première d’entre elles. La progression des banlieues de Melbourne, aujourd’hui situées à notre porte, a vu la surface de cette forêt diminuer au fil des années. Les feux de forêt sont évidemment particulièrement dangereux dans la région et mettent en danger le renouvellement de la végétation (on se rappelle encore ici des terribles feux du Mercredi des cendres en 1983, Ash Wednesday, des Dandenongs bushfires en 1997 et plus récemment des Black Saturday bushfires de 2009, les feux du samedi noir, littéralement). Les animaux domestiques que l’homme a apporté avec lui, en provenance d’autres continents, comme le chat ou le chien, sont aussi une cause de mise en danger de l’extrême diversité de notre forêt. Les chiens sont ainsi interdits dans le parc national, car ils pourraient détruire cet environnement fragile en allant chasser les petits animaux de la forêt ou tout simplement en urinant (leur urine étant toxique pour de nombreuses plantes locales). Le chat, quant à lui, a un couvre-feu à respecter, il n’a pas le droit d’être dehors après le coucher du soleil, car il est un prédateur impitoyable des espèces natives australiennes, qui ne savent pas s’en protéger. Le rosella, notamment, est trop souvent au menu. Ce serait dommage qu’ils disparaissent, n’est-ce pas ? Du coup, Minou reste à l’intérieur tous les soirs, que cela lui plaise (ou non).


Envie de partir à la rencontre de la forêt tempérée humide et de ses habitants ? Voici un peu d’inspiration :

Des petites marches à la journée sur le site de Visit Victoria, ou de Wildsight

Pour plus d’informations sur la forêt tempérée humide, direction Visit Victoria ou Museum Victoria.

Pour apprendre à reconnaître les plantes des Dandenongs : Southern Dandenongs Community Nursery.

2 comments

  1. Sabine says:

    Superbe tes clichés ! J’adore me promener dans les forêts humides, surtout après une averse, elles sont si mystérieuses, si pleine de vie <3 Mais comme tu le dis si bien, si fragiles aussi !

    • thelittlegirlinboots@gmail.com says:

      Merci Sabine ! C’est tellement magique ce genre d’endroits… Et dire qu’ici ils sont à portée de main ! Il faut que nous les protégions autant que possible.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *