Ne venez surtout pas à Phillip Island (ironie mordante)

La semaine dernière, je me suis retrouvée au beau milieu d’un débat ubuesque sur les réseaux sociaux. Imaginez un peu la scène :

Une Frenchie fraîchement arrivée : « Salut à tous ! Je me tâte pour aller visiter Phillip Island et je me demande si ça vaut le coup. »

Moi, lyrique : « Evidemment que oui ! La nature, les plages, les animaux sauvages… »

Les réponses des backpackers un poil blasés à mon goût : « Nan, c’est pas terrible, va faire la Great Ocean Road. »

Il y en a même un qui lui a écrit d’aller regarder les pingouins de la plage de St Kilda, que c’était pareil et que ça ne valait pas la peine de faire une heure et demie de route.

Stupéfaction.

Les goûts et les couleurs… Admettons. Mais de là à dire que c’est naze et qu’il ne faut pas y mettre les pieds ! Bref, ce matin je me sens l’humeur d’un Zorro défendant la veuve et l’opprimé, et je vous parle de cette île superbe, facilement accessible en voiture depuis Melbourne et qui vaut la peine d’être visitée, évidemment !

C’est certain que si votre trip c’est plutôt la ville, le street art et les barathons (Amusant, ce mot revient régulièrement sur le groupe sus-mentionné. Ceci expliquant peut-être le fait que lesdits individus n’ont pas forcément envie de dépasser la plage de St Kilda, bordée de bars en tout genre.), mieux vaut changer de destination. Phillip Island propose essentiellement une plongée dans la nature, entre terre et mer.

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

Quelle horreur, vraiment, j’aurais mieux fait de ne pas venir… Sérieusement ?!

Je me rappelle de mon tout premier voyage en Australie, le Little Boy in Boots nous avait organisé une petite visite d’une journée sur cette île de 10 000 hectares pour aller à la rencontre des koalas du Centre de conservation et des pingouins de la parade nocturne. Cela m’avait bluffée. Ces vacances-là, nous n’avions pas beaucoup de temps et le Little Boy m’avait entraînée sur le meilleur du meilleur, Phillip Island était de la partie. Il savait bien qu’une fois face à un koala, une raie géante et quelques pingouins, je serais aux anges. (Il sait comment parler à l’Européenne de base, ce petit.) Depuis, nous y sommes retournés plusieurs fois et j’y ai notamment entraîné mes Frenchies de parents l’été dernier.

Spoiler : ils ont adoré. (Donc ça ne doit pas être si naze que ça.)

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

A la recherche des koalas assoupis du centre de conservation, au centre de l’île. (Vous noterez le chapeau typiquement australien.)

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

En route !

De la banlieue sud de Melbourne, il ne faut pas plus d’une heure pour arriver au seuil de Phillip Island. On quitte alors les immenses avenues à trois voies de chaque côté pour la Gippsland Highway, en direction de l’est du Victoria. Les maisons se font plus rares, les petites villes s’espacent. C’est le bon mot : espace. Soudainement, le bleu du ciel, l’herbe jaune et au loin l’eau sombre du détroit de Bass occupent tout notre champ de vision. Le long de la route, à intervalles réguliers, des driveways nous indiquent que là-bas, plus loin, il y a une maison (certainement gigantesque, à l’australienne). Aller à Phillip Island, quand on ne connaît pas encore la région, c’est aussi s’ouvrir à d’autres paysages, loin des clichés que nous vendent les agences de voyage européennes sur l’Australie. Soudain, en arrivant au sommet d’une colline, la plaine s’ouvre sous vos yeux, une plaine maritime, à perte de vue. Des eaux peu profondes d’abord, puis de plus en plus bleues.

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

Arrêt à San Remo

Avant de se lancer, il convient de s’arrêter à San Remo, juste avant de monter sur le pont qui relie le continent à l’île. Les voyageurs empruntent ce pont avec délice pour entrer dans un nouveau monde. Mais à San Remo, quelques petites surprises vous attendent. Il convient donc de prendre son temps. Sous le pont, notamment, il y a toujours quelques animaux attendant d’être nourris par des locaux. Je me rappelle la première fois que j’ai pu voir de près une raie sauvage, de la taille d’un gros chien, qui venait tranquillement se faire caresser par une femme armée d’un seau de sardines. Bien sûr, dans ce genre de moments, la surprise l’emporte sur la légère crainte qu’impose un animal de cette taille… Elle mangeait gentiment son repas dans la main de la femme, qui lui caressait le dos. Impressionnant.

Le Little Boy : « C’est une raie comme celle-là qui a tué Steve Irwin* ».

Moi : « … »

(Il a enchaîné quelques heures plus tard en me désignant une plage : « Ici on a perdu un premier ministre. Il est parti nager, on ne l’a jamais revu. »

Intérieurement : « Pays de dingue. »)

*Surnommé « The crocodile hunter » (le chasseur de crocodile), cette célébrité australienne est décédée par accident lors d’un tournage à la Grande barrière de corail. Les raies possèdent en effet une sorte de grande pointe qui aurait malencontreusement blessé Steve. Les accidents de ce type sont très rares.

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

La faune, partout !

Les tours operators ne s’y sont pas trompés : Phillip Island recèle une mane de surprises pour le touriste en mal de verdure, sans trop d’efforts. Ils organisent des visites guidées d’à peu près tout : phoques, baleines en hiver, pingouins bien décidés à couver… Il y en a pour tous les goûts.

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

En avril, au moment des migrations, on peut observer des millions de petites traces de pattes d’oiseaux, ainsi que des nids creusés à même la terre. Impressionnant !


Mon favori, à un prix relativement correct : le Centre de conservation des koalas, introduits par l’homme sur l’île. D’abord parce qu’à chaque fois que j’y ai mis les pieds nous avons eu la chance de voir ces petites bêtes poilues dormir à seulement quelques mètres de nous, que le lieu n’est pas rempli de touristes affamés et que l’on peut y prendre son temps. Une belle entrée en matière !


The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

Mais il n’est pas nécessairement besoin d’aller bien loin, ni même de dépenser des milles et des cents pour aller à la rencontre de la faune locale. Les wallabies traversent régulièrement la route (soyez prudents !) et au cap Woolamai, il n’est pas rare de croiser diverses espèces d’oiseaux marins, qui viennent pondre et couver dans cette partie du globe. C’est tout simplement superbe. Lors de mon dernier voyage là-bas, je suis tout simplement restée jusqu’au soleil couchant dans l’espoir fou de faire quelques photos d’un ciel embrasé… quand soudain un gros nuage s’est installé et a décidé de ne plus bouger d’un pouce. Mais qu’à cela ne tienne ! J’ai eu droit à un véritable défilé de wallabies, juste sous mon nez, qui m’observait tranquillement en ce demandant quand est-ce que j’allais bien retourner chez mémé.

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

Bon, cela dit, faites attention aux serpents. Mon dernier épisode à Cap Woolamai m’a valu une petite frayeur avec cette bête-ci.

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

Des plages à couper le souffle

Ce qui bien sûr attire les visiteurs du monde entier ici, mais aussi des locaux, ce sont les plages de surf, plantées dans un décor magnifique. Marcher le long du sable, dans le vent qui nous vient du sud, est une expérience en soi. Rien à voir avec la plage de St Kilda. (Je n’ai rien contre cette plage, notez-le bien, mais entre une plage située en centre-ville, donnant sur la baie de Melbourne et les rouleaux grondant à vos oreilles à Phillip Island, il y a une marge !)

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

La taille de la plage, déjà, impressionne. On ne se serre pas pour poser sa serviette. Les gardes-côte surveillent l’eau et les apprentis surfeurs qui ondulent sur les vagues énormes. Aller dans l’eau relève de l’exploit. Non pas qu’elle soit froide (de toute façon vous êtes mouillé des pieds à la tête dans la seconde), mais parce que le remous est tel qu’il faut une certaine dose de courage. Ou une bouée. Et en même temps, c’est grisant.

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

Une fois ressortis de l’écume, on se pose sur le sable blond. Il fait chaud, c’est indéniable, mais une petite brise marine vient vous caresser les oreilles. Blottis dans un drap de bain, c’est un moment idéal. Chacun regarde droit devant, vers la mer qui continue, sans se lasser, de ronronner sur les galets non loin. Et cela a un goût d’immensité.

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié


Pour préparer votre voyage à Phillip Island :

Le site officiel des parcs naturels de l’île

The Little Girl in Boots Voyage à Phillip Island Victoria Melbourne Australie Tourisme Visiter Australie Expatriation Expatrié

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *